Le projet ProKilowatt à Wädenswil

Massnahmen Waedenswill
Wädenswil
En 2020, la candidature de Wädenswil (ZH) à l’appel à projets de ProKilowatt a été retenue, la ville bénéficiant ainsi de subventions pour son projet. Aujourd’hui, les dernières mesures du projet sont en cours de mise en œuvre. Interview sur l’expérience de la ville.

 

  Dates clés du projet

Où : école, bâtiment polyvalent
Quoi : douze mesures d’éclairage
Économie d’électricité : 112 735 kWh/an ou moins 70 %
Subvention : 17 % des près de 256 000 CHF investis
Retour sur investissement réduit de 2,3 ans

 

Madame Daneshgar, en votre qualité de déléguée à l’énergie de la ville de Wädenswil, vous avez suivi le projet d’efficacité électrique depuis le début. Pourquoi Wädenswil a-t-elle décidé de soumettre un projet à ProKilowatt

Golrang Daneshgar : Contrairement à d’autres programmes de soutien, les projets ProKilowatt permettent de réunir plusieurs mesures différentes en un seul paquet. Nous avons ainsi pu regrouper en une seule et même demande de projet douze mesures d’efficacité électrique prévues dans deux bâtiments publics. Pour la demande de projet, nous avons utilisé l’outil Excel pour les communes et le guide proposés sur le site web de ProKilowatt. Cet outil indique les données à fournir, résume les différentes mesures et facilite ainsi la demande de projet.

 

Qui a préparé le projet ?

Le projet est issu d’une étroite collaboration entre le service immobilier, moi-même et notre conseillère en charge de l’énergie. Le travail des concierges a lui aussi été décisif, car ce sont eux qui connaissent le mieux les installations. Nous nous sommes également fait aider occasionnellement par la conseillère en charge de l’énergie et par le bureau d’ingénieurs Weisskopf Partner GmbH pour remplir l’outil. Il faut aussi souligner le soutien décisif des politiques, résolument favorables aux mesures d’efficacité énergétique et qui ont accepté sans aucune difficulté la demande de crédit-cadre pour le projet.

 

Quelle a été l’implication de la ville dans ce projet ?

Le plus gros travail a été l’état des lieux, c’est-à-dire le recensement de l’éclairage actuel et de sa puissance. Il est recommandé de se rendre sur site avec les planificateurs et les installateurs d’éclairage qui soumettront des offres qualifiées. C’est essentiel pour obtenir un plan d’éclairage professionnel. Nous avons également examiné l’intensité lumineuse dont nous avons réellement besoin et pas simplement remplacé les anciens luminaires à l’identique. Grâce à des optimisations et des systèmes de régulation, nous avons pu réduire la consommation d’électricité de 70 %, ce qui permettra d’économiser tous les ans des coûts d’électricité. Au total, l’administration a œuvré près de deux semaines à la préparation du projet. 

 

Les douze mesures doivent être mises en œuvre en l’espace de trois ans. Est-ce suffisant ?

C’est effectivement un challenge, mais il est réalisable. La mise en œuvre des mesures est actuellement freinée par les difficultés d’approvisionnement et le manque de personnel qualifié. Au besoin, nous réfléchirons s’il faut demander une prolongation. Et si l’augmentation des prix intervenue entre-temps semble à première vue être un autre challenge, il faut considérer que si les coûts de l’électricité augmentent eux aussi, le projet permettra à l’avenir de réaliser des économies plus importantes sur ces coûts.

 

Que va-t-il se passer ensuite ?

Nous analysons actuellement la situation d’une pénurie d’énergie en hiver. Wädenswil compte environ 14 installations à grande consommation susceptibles d’être concernées par un éventuel contingentement de l’électricité. Parmi celles-ci, on trouve des écoles, des maisons de retraite, des bâtiments administratifs et une station d’épuration. Nous examinons le potentiel de mesures de contingentement, mais aussi d’optimisations générales de l’exploitation de ces installations. Cette analyse mettra peut-être à jour de nouvelles mesures d’efficacité électrique que nous regrouperons alors dans une nouvelle demande de projet ProKilowatt.

 

D’autres avis recueillis à Wädenswil

   

Article écrit par Domenica Bucher, Brandes Energie AG